Interview d'un ancien Junior-Entrepreneur : Vincent Lanfranchi

Comment te présenterais-tu ?
Hello !
Moi c’est Vincent, 22 ans, actuellement en année de césure, domaine IMS, 1m73, mi chauve, mi brun et ancien judoka.
Je viens de l’ouest parisien où j’ai eu mon Bac puis je suis venu, comme chacun de nous, étudier à HEI Lille.
Mon parcours était tout tracé en rentrant à l’école : je voulais faire des sciences et de la technologie pour le monde médical. Après deux expériences dans le secteur de la santé, je suis convaincu que je commencerai ma carrière dans ce domaine.

Quels étaient tes rôles au sein de ProG’HEI ?
Mon rôle a été celui de trésorier lors de mon premier mandat. C’est grâce à celui-ci que j’ai compris comment fonctionnait une Junior-Entreprise et au final, une entreprise. J’ai fait ce choix de poste car, d’une part, j’aimais gérer l’argent (qu’on ne se le cache pas) et, d’autre part, je voulais avoir une expérience professionnelle supplémentaire en dehors de nos stages.
Rôle important, j’étais au cœur de l’association dans les différents projets que nous menions. En effet, en tant que responsable du budget, des « paies » des étudiants à la fin de chaque mission ainsi que des déclaratifs fiscaux et sociaux, je me devais d’être rigoureux, de ne pas me tromper et de ne pas oublier mes responsabilités.
Une fois le coté trésorerie acquis, je voulais découvrir de plus près le côté commercial. J’ai donc été Chef de projet lors de mon deuxième mandat dans la Junior-Entreprise. Ce poste m’a permis d’aller au contact du client, de comprendre ses besoins et de lui proposer de réelles solutions.
En effet, par l’intermédiaire de salons professionnels et des réseaux (anciens Heiens, alumni ProG’HEI et anciens clients), j’ai pu aider certains clients à réaliser leur projet (site internet, analyse commerciale dans le domaine du textile, suivi des opérations de réception de chantier …)

Quelle fut ton expérience la plus formatrice au sein de la Junior-Entreprise ?
L’expérience la plus formatrice est évidemment celle de trésorier. Je n’y connaissais absolument rien. Il m’a fallu comprendre un tas de subtilités tant sur les obligations (déclaratifs fiscaux et sociaux, comptabilité) que sur le fonctionnement d’une Junior-Entreprise.
Mais je pense que l’une des expériences les plus bénéfiques a été celle de jumeler mes deux expériences au sein de ProG’HEI. En effet, ces deux casquettes, qui sont celles du trésorier et du chef de projet, m’ont permis d’avoir une pluridisciplinarité et de comprendre tous les rouages et les process.

Et aujourd’hui, que fais-tu ? Quelles perspectives t’ont offert ProG’HEI ?
Aujourd’hui, je suis en stage chez General Electric en tant qu’Ingénieur Commercial sur la partie Nord. Je pense que mes expériences au sein de ProG’HEI m’ont permis d’avoir ce stage. En effet, l’approche client et le sens critique que j’ai développés à ProG’HEI ont été des atouts pour moi.
Enfin, petite anecdote, lors d’un entretien, j’ai pu échanger sur le mouvement des Junior-Entreprises avec un recruteur qui était lui-même ancien Junior-Entrepreneur, et j’avoue que le contact a été plus facile !


Est-ce que la Junior-Entreprise t’a apporté un avantage dans le monde pro ?
Pour terminer, je pense que la Junior-Entreprise m’a permis de développer mon adaptabilité et ma réactivité grâce aux différentes situations que j’ai pu rencontrer avec des clients ou même en tant que trésorier. Mais je tiens à préciser que dans chaque association dans lesquelles nous nous engageons (sportive, pro ou humanitaire), nous tirons profit d’expériences que nous valorisons d’un point de vue professionnel.